Location de voiture à Réunion

Trouvez les meilleurs offres

Avec un large choix des marques les plus connues, Enjoy est le meilleur moyen de louer une voiture à un prix défiant toute concurrence.

  • Vous pouvez économiser jusqu’à 70%
  • Vous aurez accès au plus grand choix de véhicules
  • Louer une voiture n'aura jamais été aussie facile!

Comparez les voitures de location à La Réunion, ce qu’il faut savoir

L'île de la Réunion est dans l'océan Indien, au sud-ouest de l'île Maurice et à l'est de Madagascar. Connue pour le Piton de la Fournaise, l'un des volcans les plus actifs du monde, et ses montagnes à couper le souffle, l'île de la Réunion abrite une incroyable diversité de paysages et de microclimats, un melting-pot de cultures, des villes animées et des plages magnifiques. De nombreuses aventures attendent ceux qui veulent explorer cette île aux multiples facettes !

Que savoir sur La Réunion ?

Histoire rapide de l’île

L'île est habitée depuis le XVIe siècle, lorsque des Français et des Malgaches s'y sont installés. La Réunion a été officiellement revendiquée par le Français Jacques Pronis en 1642, lorsqu'il y a déporté une douzaine de mutins français venants de Madagascar. Les bagnards furent renvoyés en France plusieurs années plus tard, et en 1649, l'île fut nommée Île Bourbon en l'honneur de la Maison royale française de Bourbon. La colonisation a commencé en 1665, lorsque la Compagnie française des Indes orientales y a envoyé les premiers pionniers.

L’«Île de la Réunion» est le nom qui lui est donné en 1793 par un décret de la Convention Nationale après la chute de la Maison de Bourbon en France. En 1801, l'île est rebaptisée "Île Bonaparte", d'après le premier consul Napoléon Bonaparte.

Pendant les guerres napoléoniennes, l'île est envahie par un escadron de la Royal Navy. Lorsqu'elle a été restituée à la France par le Congrès de Vienne en 1815, l'île conserve le nom de "Bourbon" jusqu'à la chute des Bourbons restaurés lors de la Révolution française de 1848, où l'île a de nouveau reçu le nom d'"Île de la Réunion".

Du XVIIe au XIXe siècle, la colonisation française, complétée par l'importation d'Africains, de Chinois et d'Indiens comme travailleurs, a contribué à la diversité ethnique de la population. À partir de 1690, la plupart des non-Européens ont été réduits en esclavage. La colonie a aboli l'esclavage le 20 décembre 1848.

La Réunion devient un département d'outre-mer de la France le 19 mars 1946.

Population et culture locales

La culture de la Réunion est un grand brassage. Cultures amérindienne, européenne, africaine, indienne et sud-américaine sont vraiment toutes des composantes de la Réunion. Ces multiples influences se répercutent dans la gastronomie, la musique, les coutumes et la mentalité des habitants, qui sont très ouverts et chaleureux envers les visiteurs. Les Réunionnais ont la réputation d'être aimables et souriants.

Que visiter à La Réunion ?

La Réunion historique

Premier endroit mythique de la ville de Saint-Denis : la rue de Paris. Cette rue est une parfaite introduction, non seulement à la ville, mais aussi à la culture de l'île de la Réunion. Les grands hôtels particuliers et les bâtiments gouvernementaux ont des vérandas qui donnent sur de beaux jardins fleuris. Des visites guidées sont proposées par l'office du tourisme, et elles valent vraiment le coup pour découvrir certains petits coins historiques intéressants. Vous pourrez ainsi visiter la Villa Déramond-Barre, lieu de naissance de l'ancien Premier ministre français Raymond Barre, le minaret blanc de la mosquée Noor-el-Islam, et le lieu de naissance du poète et peintre Léon Dierx.

Dans l'ancien palais épiscopal de la rue de Paris se trouve le musée des beaux-arts de Saint-Denis. Il est installé ici depuis 1912 et a pris le nom du célèbre fils de la Réunion, Léon-Dierx, décédé la même année. C'est un musée assez petit, mais qui vaut le détour. On y trouve des peintures de Gauguin, Cézanne et Renoir, ainsi qu'un bronze de Picasso. Vous pouvez aussi vous plonger un peu dans la culture réunionnaise en découvrant François Cudenet, le photographe et peintre qui a contribué à l'avènement du cinéma dans l'île au début du XXe siècle.

Dans l'ancien bâtiment du Conseil colonial, à l'intérieur du parc, se trouve le musée d'histoire naturelle de toute l'île, dont les spécimens proviennent pour la plupart de l'océan Indien occidental. Les expositions zoologiques sont un peu vieillottes, car elles sont presque toutes composées d’animaux empaillés et ne seront pas forcément au goût de tout le monde. Malgré tout, vous aurez un bon aperçu de la faune et de la flore de l'île, et le musée vous fera découvrir les requins tigres qui se cachent au large des côtes de la Réunion. Mais le bâtiment et l'histoire du musée compensent une partie des expositions.

La cathédrale de la Saint-Denis a été construite en quelques décennies au milieu du XIXe siècle. Elle a remplacé une église qui se trouvait au même endroit depuis environ un siècle. C’est un bâtiment classique, sobre, mais aux caractéristiques intéressantes. A l'extérieur, vous y verrez le buste du prêtre abolitionniste Alexandre Monnet, dont les idées lui ont valu d'être expulsé de la Réunion en 1847. Dans la nef, la chaire est un vestige de la précédente cathédrale et est sculptée dans du teck indien, tandis que l'autel est fait de marbre importé de Camargue, dans le sud de la France.

Le Barachois, c’est le quartier le plus au nord de Saint-Denis, qui est également le point de départ de la colonisation de l’île. Et bien que le nom s'applique à tout le quartier qui se trouve sur ce cap, la plupart des gens l'utilisent pour parler de la magnifique esplanade qui borde le front de mer. De là-bas, vous avez une vue imprenable sur l’océan, et vous pouvez même voir le quartier rocheux de La Montagne à l’ouest. Observez les canons d’époque dirigés vers le large, faites une partie de pétanque sur un des terrains disponibles, et prenez un café à une des terrasses qui donnent sur ce lieu d’histoire.

La Réunion nature

Volcan actif, le Piton de la Fournaise, haut de 2 632 mètres, est un incontournable de l'île. Appréciez ses paysages volcaniques et sa végétation luxuriante lors de vos randonnées sur ses flancs. Si vous n'êtes pas un grand fan de randonnée, l'équitation et le VTT sont également de bonnes options. Et pour plus d’informations, vous pouvez visiter le musée de la Cité du Volcan. Il comprend un cinéma 4D, un film panoramique et une réplique du tunnel de lave qui divertiront les adultes et les enfants.

Au centre de Saint-Denis se trouve un jardin botanique incroyable, fait d’allées de palmiers, d’une fontaine et de jardins d'eau, comprenant plus de 50 espèces d'arbres et plus de 1 950 espèces de plantes. Ce qui rend ce parc si intéressant, c'est que rien de ce que vous verrez n'est naturel à la Réunion. Tout a été importé au XVIIIe siècle pour étudier le développement de certains végétaux dans le climat de la Réunion. Tout cela a été initié par l'horticulteur Pierre Poivre, dont le buste se trouve juste à l'entrée de la rue de Paris.

Vous pouvez vous rendre compte de la splendeur naturelle de La Réunion sans même aller trop loin des villes. Avec ses sentiers et ses clubs équestres, le Parc du Colorado est un tremplin pour de nombreuses randonnées pédestres ou équestres. Le parc est situé sur les hauteurs de Saint-Denis, et par temps clair, il offre une vue imprenable sur la ville. Vous y trouverez une aire de jeux pour les enfants, à côté du Golf Club Colorado, aux paysages incroyables.

Visiter les plantations de la Réunion vous donnera un bel aperçu de l'histoire coloniale et botanique de l'île. Sur le domaine du Grand Hazier s’étend la Vanilleraie. Un entrepôt a été aménagé avec des explications sur la façon dont cette plante est cultivée et récoltée, et les différentes manières dont la vanille est ensuite traitée. Au cours de votre promenade dans le domaine, vous serez informé sur son introduction à la Réunion, et ferez la connaissance d'un certain Edmond Albius. Cet homme remarquable a découvert comment polliniser plus rapidement les plants de vanille et a lancé une industrie sur l'île à l'âge de 12 ans seulement.

La Réunion touristique et balnéaire

La plage de Boucan Canot est l'une des plages les plus belles de l'île, et un spot de surf réputé. Elle se situe sur la côte ouest. Si l'eau n'est pas trop agitée, faites un peu de plongée et vous pourrez facilement repérer des poissons rares comme les poissons perroquets.

Un peu plus au sud de Boucan Canot, l'Ermitage est l'endroit où se trouve la lagune. Protégé par le récif, avec des eaux peu profondes, et bordé de pins, l'Ermitage est l'endroit préféré des familles et des enfants. Pendant les vacances et le dimanche, cette zone est prise d'assaut par les Réunionnais qui s'y retrouvent pour pique-niquer. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils viennent bien équipés ! Tables, chaises, hamacs sont souvent dès le matin pour avoir un bon emplacement.

La plage de l'Etang-Salé-les-Bains, au sud, est la plus grande plage de sable noir de l'île. Elle peut être divisée en deux parties. Le sud, près du joli petit port appelé Bassin Pirogue, est protégé par un récif et est donc idéal pour la baignade. On y trouve un poste de sauveteur et des douches. La partie nord est ouverte sur la mer profonde, avec des vagues et des courants. Quelques personnes bravent le danger pour y surfer.

Grande Anse : située à Petite-ile, entre Saint-Pierre et Saint-Joseph, Grande Anse est une plage de carte postale avec son sable blanc, sa mer bleue et ses cocotiers. Vous pouvez vous baigner dans une piscine d'eau de mer délimitée par des rochers noirs. En effet, la baignade en dehors de cette piscine est interdite en raison de la dangerosité des eaux qui l'entourent (courants et parfois requins). Si vous voulez y passer la journée, vous pouvez soit vous procurer de la nourriture et des boissons dans l'un des snack-bars situés à côté de la plage, soit faire comme beaucoup d'habitants et apporter votre pique-nique.

Que faire à La Réunion ?

Activités

Les côtes de l'île de la Réunion abritent de nombreux mammifères marins. De nombreuses écoles de plongée, ainsi que d'autres établissements, proposent des sessions d'observation des baleines et des dauphins. Parmi les mammifères que vous pourrez observer, on trouve les dauphins souffleurs, les dauphins tachetés, les baleines à bosse et les dauphins de Risso, une espèce découverte au large des côtes de l'île en 2003. Que les amoureux des animaux se rassurent, le label O²CR vous aidera à choisir une institution respectueuse des animaux et de leur habitat.

L'incroyable collection de la faune et de la flore de l'océan Indien du musée d'histoire naturelle est à voir absolument. Non seulement la collection du musée est désormais classée comme monument historique, mais aussi l'architecture néoclassique du bâtiment ainsi que les jardins botaniques qui l'entourent.

Vous êtes-vous déjà demandé comment on fabriquait le rhum ? La Saga du Rhum vous dévoilera tous les secrets de fabrication de cet alcool à base de canne à sucre. Situé dans la distillerie ISAUTIER, la plus ancienne de l'île créée en 1845, le musée La Saga du Rhum présente la diversité des rhums de l'île ainsi que son histoire. Si vous recherchez une expérience unique qui lie l'histoire, les sens et la tradition, La Saga du Rhum est l'endroit où aller.

Partez en randonnée et explorez les cirques et les sommets de l'île de La Réunion classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Depuis 2010, les sommets, les criques et les remparts de l'île font partie du patrimoine mondial naturel. Choisissez un sentier, préparez votre sac et partez à l'aventure.

Gastronomie locale

La diversité des origines de ses habitants a donné à la cuisine de la Réunion sa variété et sa richesse exceptionnelles. Un seul repas peut comprendre des plats originaires d'Inde, de France, de Chine, ou d’Amérique du Sud, mais toujours avec une petite touche bien locale.

Ci-dessous une liste de spécialités locales typiques à goûter absolument avant de partir :

Le curry est un des plats principaux de la Réunion, qui est accompagné de viande, de poisson ou de différentes sortes de fruits de mer. La sauce est composée d'un mélange de racines, d'herbes et d'épices, dont des oignons, de l'ail, du curcuma et des clous de girofle. Le zambrokal est un véritable repas complet composé de riz, de céréales (haricots ou pois), de viande, généralement des saucisses et parfois des restes de rôti. Le briani est un plat délicieux d'origine asiatique composé d'un mélange de riz, d'œuf dur, de viande (poulet, agneau, bœuf), préalablement mariné dans du yaourt et d'épices diverses : clous de girofle, cannelle, cumin, cardamome, pommes de terre, herbes (coriandre, menthe). Le tout est fortement coloré au safran. Les fricassées sont servies comme accompagnement du riz ou du curry du midi. C’est un mélange d'oignons finement hachés, d'ail, de gingembre et de piments verts écrasés. Parfois, des tomates broyées ou des légumes à feuilles sont incorporés au mélange et cuits dans des épices. Ils doivent rester verts, sans sauce, et croustillants. La rougaille est un des plats les plus typiques de la Réunion. Cette préparation comprend de la charcuterie (saucisses, saucissons) accompagnée de poisson séché ou fumé (morue, hareng) cuit dans une sauce aux oignons hachés, à la tomate et au piment. Bien que le rhum soit l'alcool de prédilection de l'île, les amateurs de bière y trouveront une alternative rafraîchissante : la bière Bourbon, plus communément appelée bière Dodo en raison de son logo. Et pour finir, les délicieux punchs au rhum de la Réunion ! Ils sont mélangés à la noix de coco ou à des fruits tropicaux comme l'ananas ou le litchi. Un délice !

Vous avez une question? Veuillez contacter notre équipe

Notre chat en ligne est en service entre 9h30 et 18h0 du lundi au vendredi. Adresse mail: customersupport@enjoycarhire.com

Une politique de carburant équitable

Foire aux questions

Foire aux questions : location de voiture à La Réunion

La plus grande ville de la Réunion est Saint-Denis. La seconde est Les Avirons. Puis viennent Bras-Panon et Cilaos.
En faisant un trajet reliant Saint-Denis au nord à Saint-Joseph au sud, vous mettrez un peu plus d’une heure en voiture.
Le premier est l’aéroport Roland-Garros de Saint-Denis. C’est le seul aéroport international. Il y a également l’aéroport de Saint-Pierre/Pierrefonds, qui est un petit aéroport local.
Comme dans la plupart des pays du monde : à droite.
Cela dépend du véhicule, du moment de l’année… Mais le minimum pour 24 heures est d’environ 35 euros à Saint-Denis.
Dans les villes, la vitesse maximale est de 50 km/h. Hors agglomération, la vitesse est limitée à 90 km/h ; et sur les voies rapides à 110 km/h.
Tous les types de véhicules en général. Par exemple, des véhicules utilitaires (la Dacia Dokker est à 100 euros pour 24 heures environ); des véhicules luxe (la BMW 3 series est à environ 155 euros pour 24 heures).
Les prix les plus avantageux dépendent de la demande, du moment de l’année, de la ville, et du type de véhicule. Si vous cherchez sur EnjoyTravel, vous trouverez les locations de voitures les moins chères, et pourrez modifier tous les critères. Keddy, Rent A Car, Jumbo Car, Hertz sont en général les entreprises proposant les meilleures offres sur la Réunion.