EnjoyTravel.com Actualités de Voyage

Pittoresques villages de France

Les 10 plus beaux villages

  • 1. Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault)
  • 2. Rocamadour (Lot)
  • 3. Gordes (Vaucluse)
  • 4. Mont Saint-Michel (Normandie)
  • 5. Locronan (Finistère)
  • 6. Moustiers-Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence)
  • 7. Eguisheim (Alsace)
  • 8. Domme (Dordogne)
  • 9. Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques)
  • 10. Piana (Corse)

Vous rêvez d'une petite escapade dans un village pittoresque français?

La France est connue pour sa beauté et sa variété quand il s'agit de sa campagne luxuriante. Des lacs admirables, de par leur superficie et leurs couleurs, aux châteaux de contes de fées, en passant par les belles plages, les plus grands vignobles du monde et les montagnes des Alpes; la France a tout pour plaire aux amoureux d’histoire et d’architecture anciennes.

Le charme ancien de ces villages attirera votre attention...

Saint-Guilhem-le-Désert
Rocamadour

1. Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault)

Cité légendaire au paysage de pierre. Village perché sur sa falaise à plus de 800 mètres d’altitude. Saint-Guilhem-le-Désert étire ses ruelles aux senteurs de thym, de chêne et de pin, au cœur des gorges sauvages de l'Hérault. Si vous passez par les chemins de Saint-Jacques de Compostelle ou si vous êtes en visite à Montpellier, partez à la rencontre de ce site exceptionnel classé à la fois parmi les Grands Sites de France et au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Blottie au cœur du Val de Gellone où Saint-Guilhem construisit peu avant 804 sa célèbre abbaye bénédictine de Gellone, la cité médiévale offre un panorama somptueux sur la vallée languedocienne. On aime y flâner et se perdre entre ses maisons aux tuiles patinées par le poids des ans et chiner dans ses petites échoppes artisanales.

Visitez la chapelle des Pénitents blancs et l’ancienne église de Saint Laurent. Enfin si le besoin d’aventure vous chatouille au départ de Saint-Guilhem-le-Désert, n’hésitez pas à rejoindre Saint-Jean-de-Fos pour découvrir les splendides grottes de Clamouse, faire une virée en canoë-kayak, une randonnée ou encore une exploration spéléologique autour du pont du Diable.

2. Rocamadour (Lot)

Routes sinueuses autour d’un méandre de rivières. Vallées sauvages et authentiques. C’est au détour d’un dédale de vallées verdoyantes, de résurgences vert émeraude, de bois de petits chênes et de dolmens que l’on découvre enfin la cité féerique. Rocamadour. Village médiéval accroché à sa falaise. A la fois ravissant et pittoresque, Rocamadour domine de toute sa hauteur le canyon de l’Alzou et s’impose dans les paysages chatoyants du Lot. Entrez, et c’est un véritable saut dans le temps qui vous attend. Une redécouverte mystérieuse de notre histoire. Située en Dordogne, la cité est une véritable superposition de maisons et de chapelles qui sont aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

Après avoir gravi les 216 marches de l’escalier qui mène à la cité, on apprécie de prendre une pause bien méritée en sirotant une boisson fraîche en haut des remparts. C’est alors un panorama incroyable qui s’offre à nous sur le parc naturel régional des Causses du Quercy.

Et que vient-on voir à Rocamadour ? Eh bien avant tout : des édifices religieux. En effet, la cité était un ancien lieu de pèlerinage pour les pèlerins des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Visitez la Chapelle Notre-Dame de Rocamadour, où des foules hétéroclites de croyants viennent chaque année admirer sa cloche datant du IXème siècle et la célèbre Vierge Noire. La crypte et le tombeau de Saint-Amadour qui se trouve sous la basilique Saint-Sauveur. La Basilique Saint-Sauveur et enfin la chapelle Saint-Michel qui est sans nul doute l’édifice le plus majestueux de la cité.

Gordes Vaucluse
Mont Saint-Michel Normandie

3. Gordes (Vaucluse)

Fermez les yeux un instant. Laissez-vous envahir par les effluves de lavande. Vous savez, ces odeurs qui vous annoncent le chant des cigales et de la Provence. Laissez-vous porter par la brise. Et lorsque vous ouvrirez les paupières, vous découvrirez ce petit village à flanc de colline qui se découpe sur son fond de ciel bleu azur. Gordes. Village citadelle aux maisons en pierre sèche qui se dresse fièrement au cœur du parc naturel régional du Lubéron. On se perd avec délice entre les ruelles pavées de galets, les porches qui prennent les couleurs de la nature et on se laisse guider paisiblement par les plantes et fleurs de toutes sortes qui s'accrochent aux murs et aux arcs. Moment de poésie provençale.

En se faufilant entre les maisons aux détails architecturaux finement ouvragés, au rythme de vos flâneries, vous descendrez certainement jusqu'au Théâtre des Terrasses. Cet amphithéâtre de plein air, taillé à même la roche, accueille en été des représentations de toutes sortes et possède un point de vue incroyable sur les montagnes du Vaucluse.

Laissez la lumière attirer votre regard et filer sur les remparts du château de Gordes. Vous gagnerez certainement à aller faire un tour dans cette vertigineuse bâtisse médiévale, reconstruite dans le pur style Renaissance. Enfin, ne manquez pas de passer par l’église Saint Firmin qui s’élève au centre du village. Construit sur une très ancienne église romane, ce lieu de culte discret semble avoir capturé la beauté qui l’entoure pour se fondre doucement, dans les couleurs et les motifs des paysages naturels du Luberon.

4. Mont Saint-Michel (Normandie)

Entre Normandie et Bretagne, le Mont Saint Michel fait partie des silhouettes les plus connues au monde. Dans un décor de prés salés et de sables mouvants, il attire chaque année des milliers de visiteurs fascinés par cet édifice bâti à la pointe d'un rocher. Cité fantastique bâtie entre ciel et mer. Culminant à 80 mètres et régulièrement cerné par les plus grandes marées d'Europe, ce monticule de granit est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979. Qualifié de « Merveille de l'Occident », il fut un haut lieu religieux dont les premières pierres furent posées en l’an 709 pour rendre hommage à Saint Michel.

Enserré de murailles et semblant jaillir du rocher lui-même, le Mont Saint-Michel est un dédale de ruelles et de passages étroits qui mènent au pied d'une sorte de château monumental. Façonné par 15 siècles d’histoire, le village s’est construit autour de son Abbaye qui fut tour à tour sanctuaire, abbaye, forteresse et prison en fonction des époques et des projets. Du fait de sa position et de ses remparts composés de sept tours qui communiquent entre elles, le village est réputé forteresse imprenable depuis la Guerre de Cent Ans. Cependant il fallait tout de même subvenir aux besoins des villageois lors des sièges. C’est la raison pour laquelle on trouve aujourd’hui de nombreux espaces verts, utilisés autrefois comme potagers, parsemés entre les venelles, les remparts ou et les escaliers suspendus.

Découvrir la vie montoise le temps d’un week-end. Flâner dans ses ruelles médiévales. Chiner dans les commerces de la Grande rue. Se perdre dans les chemins de traverse et s’émerveiller des illuminations nocturnes de la cité et son abbaye. Le Mont Saint-Michel est un lieu magique, une carte postale qu’on emporte volontiers dans son cœur après y être passé.

Locronan Bretagne
Moustiers Sainte Marie

5. Locronan (Finistère)

Authentique. Préservé. Locronan, petit village breton solidement ancrée dans le granit a traversé les siècles sans une égratignure ! Cherchez bien vous n’y verrez aucune trace du XXIe siècle. Pas de câbles téléphoniques, pas de marquage au sol, pas de signalisation routière permanente, en bref, une véritable immersion dans le passé ! Lieu sacré pour les celtes, le village est fondé au moyen-âge par un ermite du nom de Saint Ronan. Autrefois centre important de tissage de lin, Locronan devient célèbre pour sa fabrication de voiles en toiles pour l'industrie navale aux XVIe et XVIIe siècles. Les plus gros clients de l’époque ont d’ailleurs laissé une trace de leur passage car il est aujourd’hui encore possible de visiter le bureau de la Compagnie des Indes orientales sur la place du village.

Petit bijou à seulement 15 kilomètres au nord-ouest de Quimper, dans le Finistère, Locronan a souvent inspiré de nombreux acteurs, producteurs et réalisateurs de cinéma. Et ce n’est pas sans raisons ! Avec ses paysages verdoyants et ses maisons aux toits traditionnels en ardoise où s’entremêlent la verdure et les fleurs, Locronan vous charme dès le premier regard. Après les averses matinales qui rendent les pierres brillantes et reflètent les couleurs du ciel, faites un petit tour sur la place de l’église. Cette grande et jolie place entièrement pavée est entourée de tous côtés par des bâtiments qui reflètent les 2000 ans d’histoire du village.

6. Moustiers-Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence)

Petit village aux allures de crèche provençale. Champs de lavande, de sauge, de tournesol à perte de vue. Ponts de pierre qui enjambent la rivière et petites ruelles pavées, vous êtes arrivés à Moustiers-Sainte-Marie.

Au cœur des Hautes Alpes, dans le parc régional du Verdon, ce village de charme est idéalement situé à 10 minutes du plus grand canyon d’Europe, les Gorges du Verdon et du lac de Sainte-Croix.

Réputé pour son étoile d’or qui aurait été suspendue au-dessus du vide, entre deux falaises, par un chevalier revenant des croisades, Moustiers-Sainte-Marie est classé parmi les plus beaux villages de France et on comprend pourquoi ! Entourée de collines en restanques plantées d’oliviers, la cité devient célèbre au XVIIe pour sa faïence émaillée. Cet Art ancestral continue encore à vivre aujourd’hui, avec 8 ateliers en activité, où l’on respecte toujours les mêmes étapes de fabrication qu’autrefois. Il est d’ailleurs possible de visiter les ateliers pour assister et comprendre les différentes étapes de fabrication. Et si vous êtes tentés par un véritable voyage dans le temps, n'hésitez pas à visiter le musée de la faïence pour en savoir plus sur l'artisanat local.

Eguisheim
Domme Dordogne

7. Eguisheim (Alsace)

Avec ses rues pavées, ses maisons couleur bonbon et ses poutres en bois, entrer à Eguisheim c'est comme pénétrer dans un décor de film. On s’attend presque à voir les gens sortir en chantant lorsqu’on se promène dans les rues de ce village de conte de fées. Petit trésor de l’Alsace. Titulaire du prestigieux prix 4* ville fleurie. Eguisheim est élu en 2013 « village préféré des Français » et fait partie des plus beaux villages de France.

Berceau du vignoble alsacien, ce sont les romains qui, après avoir conquis le village, ont planté et cultivé les premières vignes dans la région. Plus tard, au VIIe siècle, les comtes et les ducs d'Eguisheim construisent leurs châteaux autour de l’activité viticole. On retrouve d’ailleurs les marques de son histoire dans l’architecture du village. Lors de votre promenade vous découvrirez une cité fortifiée qui se déploie en cercles concentriques. Les façades sont percées de meurtrières et les murailles sont de triple épaisseur ce qui permettait autrefois de protéger les artisans-vignerons des attaques ennemies. Puis le temps a passé. Des générations de viticulteurs passionnés ont apportés leur expérience dans la tradition des grands vins. Et il serait dommage de passer par Eguisheim sans une promenade dans ses vignes et ses caveaux et d’en profiter pour faire une petite dégustation !

Si vous commencez votre visite en vous promenant dans la rue du Rempart Sud, vous aurez le bonheur de découvrir un charmant pigeonnier à l’entrée de Eguisheim. La rue étroite suit la ligne de l'ancien fossé qui entourait la ville et il vous est possible de faire le tour de tout le centre médiéval en passant par cette rue. C’est alors un véritable village de carte postale qui s’offre à vous. Des maisons colorées à colombages médiévaux traditionnels, des fontaines, des fleurs et bien sûr, Alsace oblige, des cigognes sur les cheminées des maisons. Passez découvrir l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, cet édifice gothique érigé en 1220. Le château fort Saint-Léon IX et sa chapelle et sa fontaine du même nom. Promenez-vous dans les fortifications moyenâgeuses. L’architecture fascinante du village saura certainement ravir et séduire les grands amoureux des belles pierres.

8. Domme (Dordogne)

Juché sur son impressionnante falaise dominant la Dordogne, du haut de ses plus de 150 mètres, Domme est, sans conteste, l’un des plus beaux villages de France. Construite vers 1280 par le roi Philippe III, cette petite ville fortifiée à plan régulier, a su conserver toute son authenticité. Comme dans toute les bastides, les rues y sont droites, les places carrées et les maisons en pierre. Et si elle est considérée aujourd’hui comme l’une des plus belles bastides du sud-ouest de la France, elle porte dans ses murs les traces de son histoire mouvementée. Sur les murs de la Porte des Tours, l’œil attentif pourra observer des inscriptions qui furent gravées par les Templiers emprisonnés en ces lieux.

Remparts, portes fortifiées, tours se dressent toujours fièrement vers le ciel. Et c’est l’imposante porte des Tours qui accueille chaque visiteur en arrivant à Domme. Ces deux jumelles de pierre qui encadrent l’entrée ont servi successivement de chambres de garde, de prison pour les templiers, puis de prisons pour les soldats français et anglais pendant la guerre de Cent Ans. Des gravures réalisées par les templiers durant leur incarcération restent d’ailleurs encore visibles dans les tours et laissent un témoignage saisissant et unique en France.

Le charme de Domme est indéniable. Entre ses maisons aux pierres dorées, on découvre la Maison du Batteur de Monnaie, la Maison du Gouverneur, l’Hôtel des Consuls…mais surtout on y découvre un panorama à couper le souffle sur toute la vallée de la Dordogne.

Saint Jean Pied de Port
Piana Corse

9. Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques)

Petit bijou au cœur du Pays Basque. Ultime étape des chemins de Saint-Jacques de Compostelle avant le Col de Roncevaux et l’Espagne. Saint-Jean-Pied-de-Port, aussi appelée « Donibane Garazi » en Basque, doit son nom français aux cols de montagne appelés "ports" (passage à pied) qui descendent naturellement vers la ville et sa vallée.

Construit sur les rives de la Nive, ce petit village médiéval est un véritable trésor d’architecture. Avec ses paysages verdoyants, ses rues pavées étroites et escarpées, ses vieux ponts et sa citadelle construite en grès rose, c’est un véritable décor de carte postale qui s’offre à l’œil de chaque visiteur. Pas de câbles ou de poteaux électriques qui viennent altérer le tableau. Saint-Jean-Pied-de-Port est authentique, intacte et son patrimoine préservé des assauts du temps. En flânant à travers les ruelles médiévales et les petites boutiques de linge basque, de tissage, d'espadrilles et autres spécialités locales, on découvre la Porte Saint Jacques, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Longer les maisons aux linteaux de porte ciselés dans du grès rose ou gris, regarder les balcons de bois se refléter dans la Nive, Saint-Jean-Pied-de-Port offre un cadre paisible et doux à chaque visiteur. On y apprécie les fortifications Vauban avec leur imposante citadelle. On aime s’extasier devant l’architecture gothique de l’église Notre-Dame (la plus importante du Pays basque). Ou encore visiter avec appréhension la prison des Evêques. Saint-Jean-Pied-de-Port est de ces villages qui restent animés toute l'année. Entre marché traditionnel et spécialités locales, vous n’aurez pas le temps de vous y ennuyer !

10. Piana (Corse)

Petit village tout de blanc vêtu qui surplombe majestueusement le golfe de Porto. Situé au cœur d’un paysage à couper le souffle, Piana du haut de son plateau à 500 mètres d'altitude, est l’un des plus beaux villages de France. Il vous faudra vous rendre sur l'île de beauté pour contempler ce somptueux tableau où se mêlent harmonieusement le bleu intense de la mer au rouge des rochers de granit.

Piana s’est bâtie au cœur de ces fameuses « calanches » Corses qui font la réputation de l’île et qui sont classées depuis 1983 au patrimoine mondial de l'Unesco. Ces étonnantes sculptures granitiques taillées lentement par l’érosion révèlent un paysage chaotique qui dégage une beauté mystérieuse. Il est plus que recommandé de les découvrir en bateau, en fin d’après-midi, pour profiter de la lumière du soir qui révèle ses couleurs flamboyantes.

Après votre visite, partez à la découverte de Piana et de ses pittoresques maisons de pierres blanches disposées en amphithéâtre. Le village est dominé par la très belle église baroque Santa Maria Assunta qui date de la fin du XVIII e siècle. Partez pour un voyage dans le temps au cœur de la Corse traditionnelle et aventurez-vous au cœur des charmantes ruelles de Piana, vous tomberez instantanément sous le charme !