EnjoyTravel.com Actualités de Voyage

Visitez l'Equateur?

Les 10 plus beaux endroits en Equateur

  1. Quito
  2. Montañita
  3. Mindo
  4. Cuenca
  5. La lagune du Quilotoa
  6. Otavalo
  7. Le Cotopaxi et son parc national
  8. Le parc national Yasuni
  9. Baños
  10. Les îles Galapagos

Les 10 plus beaux endroits en Equateur

Les fanatiques de trekking, de randonnées sur les plus hauts sommets de la cordillère des Andes en auront pour leur argent. Pourquoi ? L’équateur est le pays des volcans et des rivières.

Quito

1. Quito

Perchée à 2850 mètres d’altitude, la capitale de l’Equateur est un lieu privilégié pour son environnement naturel et pour ses vues spectaculaires sur les principaux sommets de la Cordillère des Andes. Quito a su préserver son héritage culturel et historique, ce qui en fait une des destinations principales en Equateur. De nombreux bâtiments situés dans le centre colonial historique, au sud de Quito, vous apprendront les changements qu’a connu la ville entre la civilisation précolombienne et la colonisation espagnole. D’ailleurs, la capitale a été déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1978 pour son architecture coloniale. Vous aurez donc de magnifiques sites à explorer. Un bel endroit à visiter est le Panecillo. Posée sur une colline, la statue de la vierge de Quito domine la ville. De son sommet, vous aurez une vue imprenable sur les toits de Quito et sur les flancs du volcan Pichincha. La Mitad del Mundo constituera un arrêt obligatoire pendant votre séjour. Ce monument se trouve au milieu de la ligne équatoriale, qui divise la planète en 2 hémisphères. C’est le seul endroit où vous pourrez avoir un pied au Nord et l’autre Sud.

Montañita

2. Montañita

Du sable fin à perte de vue, des eaux bleues-turquoises chaleureuses, de grandes vagues tubulaires, un petit jus de coco entre les mains… La belle plage de Montañita vous fera découvrir un autre aspect de l’Equateur. Logée dans la province de Santa Elena, cette station balnéaire de l’Océan Pacifique est le lieu parfait pour vous reposer et vous divertir. Posez votre serviette sur le sable et profitez d’un bon livre, d’une musique dansante ou d’un bain de soleil. Les vagues de cette plage sont réputées dans toute l’Amérique du Sud, vous verrez très certainement des surfeurs glisser sur celles-ci. A l’extrémité sud du Malecon, plusieurs restaurants servent des fruits de mer. Tout en déjeunant, vous pourrez profiter de l’ambiance latine du littoral et admirer le bleu du rivage. La petite ville de Montañita est aussi très charmante avec ses commerces en toit de chaume et son artisanat local. Les jeunes flânant dans les rues avec leur vélo et leur planche de surf donnent un petit côté hippie à l’ensemble. Une fois la nuit tombée, la fête et la musique s’emparent des petites rues. Avec ses bars, ses musiciens et ses feux de joie, la vie nocturne de Montañita est très animée.

Mindo

3. Mindo

Ce petit village, en pleine forêt tropicale de montagne, héberge des merveilles du règne animal et du monde végétal. Ouvrez bien grands vos yeux et vos oreilles, vous allez vous régaler. Sur ses 22 000 hectares de territoire protégé, on peut y observer une grande quantité d’oiseaux différents. En effet, environ 550 espèces ont été recensées dans la région. Pour pouvoir les repérer, des guides passionnés proposent leurs services. Armé de jumelles ou en haut d’une tour d’observation, vous pourrez admirer une magnifique palette de couleurs. Des oiseaux ayant un torse jaune vif, une tête rouge, un plumage vert ou des reflets bleu électrique…une merveille ! Mindo abrite aussi le Sanctuaire des Cascades. C’est un ensemble de 15 cascades de tailles variées, mais « seulement » 7 sont accessibles par les sentiers. Les eaux cristallines forment de belles piscines naturelles. Pour atteindre cet endroit, il faut emprunter une tarabita, une sorte de nacelle suspendue sur un fil d’acier de 530 mètres de long. Pendant la traversée, vous aurez un point de vue unique sur la vallée parsemée de montagnes vertes. Mindo a beaucoup d’autres choses à offrir, comme par exemple une grande serre de 1200 papillons composée de 25 espèces différentes…

Cuenca

4. Cuenca

Posée sur un plateau entouré de montagnes, Cuenca est la 3ème plus grande ville d’Equateur. Reconnue pour ses belles architectures coloniales et raffinées, la cité est classée comme centre historique du Patrimoine culturel mondial, par l’UNESCO, depuis 1999. En la parcourant à pied, vous aurez le temps de voir ses jolies maisons colorées, ses petits marchés aux fleurs et ses commerces artisanaux. Ces derniers sont réputés pour la production de céramique et de ferronnerie. La cathédrale, érigée en face de la place principale, est le monument le plus grandiose de Cuenca. Avec sa façade de pierre et de marbre, son entrée immense en forme d’arc et ses jolis dômes bleus et blancs, vous serez conquis. Pour avoir une belle vue panoramique de la cité, le Mirador del Turi est l’endroit le plus approprié. Sur place, une grande balançoire vous permet de vous balancer les pieds dans le vide, au-dessus de la ville. À 40 minutes de Cuenca se trouve le parc national de Cajas. Il s’agit d’un espace naturel de 28 000 hectares, comptant une grande variété de fleurs, de plantes et d’oiseaux. Durant votre randonnée, vous croiserez des lamas, des alpagas et des lacs dans un décor qui vous laissera bouche bée.

La lagune du Quilotoa

5. La lagune du Quilotoa

Niché au sud de la Cordillère Occidentale, le Quilotoa est un spectacle à lui tout seul. Du haut de ses 3900 mètres, ce vieux volcan de 40 000 ans est la pièce maîtresse d’un célèbre circuit de randonnée nommé « boucle de Quilotoa ». Durant des millénaires, de l’eau s’est accumulée au centre du cratère, formant ainsi un joli lac naturel de 3 km de diamètre. L’originalité de ce site réside dans les couleurs changeantes de ses eaux. Suivant les rayons du soleil, vous verrez de magnifiques couleurs bleues, vertes, turquoises et d’autres teintes qui ne manqueront pas de vous séduire. Les pics enneigés de la Cordillère qui se reflètent sur la surface de ce lac cristallin, apportent une touche finale, digne d’un tableau de maître. Même si la baignade n’est pas autorisée, vous pourrez profiter de cet écrin naturel, en faisant du pédalo ou en prenant des clichés. Des peuples autochtones, vivant de l’agriculture, sont établis dans les environs. Cette promenade autour de la lagune du Quilotoa vous emmènera hors des sentiers battus, là où les grands espaces ne font qu’un avec la beauté équatorienne.

Otavalo

6. Otavalo

Établi dans la province d’Imbabura, à 2 heures au nord de Quito, la petite bourgade d’Otavalo vous fera découvrir une culture riche en couleurs et en vêtements traditionnels. La communauté est réputée pour son grand marché, basé sur la Plaza de los Ponchos. Ouvert tous les jours, il s’agit du plus grand marché artisanal indigène d’Amérique du Sud. Celui-ci déploie essentiellement des productions faites à partir de laine comme des ponchos, des couvertures, des vêtements et des tapis. On peut aussi y trouver de belles compositions en cuir, des poteries ainsi que des panamas. C’est l’endroit idéal pour ramener un souvenir d’Equateur. Si vous ne souhaitez rien acheter, la visite de ce lieu aux couleurs chamarrées vaut le détour. Vous y découvrirez l’artisanat du textile et les costumes traditionnels portés par les Otavaleños. Les femmes sont vêtues de longues jupes, couleur bleu foncé ou noire, combinées à une chemise blanche, ornée de fleurs brodées, et à un foulard rouge sur les épaules. Les hommes portent un pantalon blanc, coordonné avec un poncho bleu et un chapeau de feutre. Cette petite ville paisible avec son paysage constellé de volcans, vous laissera de beaux souvenirs aux nuances éclatantes.

Le Cotopaxi et son parc national

7. Le Cotopaxi et son parc national

Culminant à plus de 5800 mètres d’altitude, le Cotopaxi est le plus haut volcan actif du pays. Son sommet de couleur blanche étant parfaitement symétrique, il ressemble à un cône glacé géant. Aux alentours de celui-ci, vous pourrez faire de belles randonnées dans un cadre naturel époustouflant. Son ascension est réservée aux personnes ayant un minimum d’expérience en randonnée glaciaire. Ceux qui y arrivent sont récompensés par une vue panoramique incroyable sur le paysage andin, notamment sur le Chimborazo, le point le plus haut d’Equateur. En redescendant, vous serez subjugué par son parc national. Créée pour protéger le volcan, cette plaine fertile de 33 000 hectares abrite une faune et une flore très abondante. On y trouve des loups, lamas, cerfs, ours, condors, renards mais aussi plusieurs espèces d’arbres et d’arbustes, en particulier des pins et des cyprès. Ce véritable sanctuaire sauvage met en valeur son énorme volcan, visible depuis n’importe quel endroit. Si vous avez de la chance, vous verrez peut-être la lune se poser sur son sommet. C’est pour cette raison que le Cotopaxi s’appelle ainsi, cou de la lune en Cayapa (une langue indigène).

Le parc national Yasuni

8. Le parc national Yasuni

Vous avez toujours rêvé d’explorer la jungle comme Indiana Jones ? Lové dans la forêt Amazonienne, le parc national de Yasuni est un safari grandeur nature. En plus de faire 10 000 km², ce parc fait partie des 19 zones mondiales de mégadiversité…la faune et la flore y débordent ! Pour découvrir cette végétation luxuriante et ses espèces animales, il est possible de naviguer en canoë sur les rivières de Pastaza et Napo. Quelques 111 espèces d’amphibiens et 268 de poissons se cachent à travers celles-ci. Une fois votre embarcation bien amarrée, vous pourrez vous enfoncer plus loin dans la jungle équatorienne. Environ 200 espèces de mammifères et 107 de reptiles grouillent de vie dans cette forêt sauvage. Les randonnées dans ces endroits coupés du monde sont toujours des moments magiques, où découvertes et émerveillement ponctuent chacun de vos pas. Si vous décidez de faire une balade nocturne, vous pourrez voir des insectes de toutes sortes : des plus beaux aux plus curieux. En marchant parmi la flore riche et harmonieuse, peut-être arriverez-vous à trouver les Indiens Huaoranis. Cet échange interculturel sera l’occasion de manier leur sarbacane quelques instants et de découvrir un peu plus les subtilités de l’espèce humaine.

Baños

9. Baños

Parfois surnommée « jardin de l’Equateur », Baños de Agua Santa est positionnée au fond d’une profonde vallée, sur les flancs du redoutable Volcan Tungurahua. Cette petite ville profite d’un climat doux et ensoleillé toute l’année. Son attraction principale réside dans les eaux thermales de la Piscina de la Virgen. Cette dernière dispose de 3 bassins, dont 1 alimenté directement par le volcan à 50°. Des spas, des cabines d'hydrothérapie et de massage sont également mis à disposition des touristes. La cité est aussi célèbre pour ses cascades. Une des plus belles est appelée le Pailón del Diablo. L’eau de cette gigantesque cascade, de 80 mètres de haut, tombe avec tellement de force qu’elle crée un tourbillon impressionnant. En empruntant les escaliers de roche, vous pourrez sentir le souffle de l’eau sur votre visage et même passer derrière la cascade (prévoyez des vêtements de rechange). Pour voir d’autres merveilles aquatiques, il est possible de louer un vélo et de descendre la superbe vallée du Pastaza. Vous pourrez admirer différentes chutes d’eau, entourées de cimes verdoyantes. Plusieurs ponts suspendus et téléphériques jalonnent la route pour avoir un angle de vue différent.

Les îles Galapagos

10. Les îles Galapagos

Il est difficile de visiter l’Equateur sans faire une étape aux îles Galapagos. Isolé à environ 1000 km des côtes équatoriennes, cet archipel de 19 îles et d’une quarantaine d’îlots renferment une faune et une flore uniques en leurs genres. La réserve marine expose entre les coraux des tortues, des hippocampes, des pingouins, des lions de mer… plus de 20% sont des espèces uniques. Vous l’aurez compris, les îles Galapagos sont une destination de renommée mondiale pour y faire de la plongée sous-marine. Les différences de reliefs et de climat entre chaque île créent de magnifiques paysages : les décors de roches volcaniques succèdent à la végétation luxuriante de couleur verte et rouge. Plus de 850 espèces de plantes ont été recensées, dont 228 seraient endémiques. Les animaux peuplant les îles sont eux aussi exceptionnels. On peut notamment y observer des iguanes, des fous aux pattes bleues et des tortues géantes. Cet archipel est digne de son surnom : « les îles enchantées ». Sa situation géographique et son précieux écosystème forment un ensemble irremplaçable, une des plus belles destinations de la planète.


Foire aux questions: Equateur


L’Equateur est-il un pays touristique ?

Depuis plusieurs années, l’Equateur développe le tourisme et ses infrastructures.

Quelles sont les langues parlées en Equateur ?

Une dizaine de langues y sont parlées mais seulement l’espagnol, le quechua et le shuar sont les langues les plus courantes du pays.

Quel est la hauteur du plus haut sommet en Equateur ?

Le chimborazo culmine à 6 263 mètres et est aussi le sommet terrestre le plus éloigné du centre de la terre.

Combien de temps faut-il pour visiter l’Equateur ?

Cela dépend des préférences de chacun, mais 3 semaines seront suffisantes pour voir le principal.